Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour prendre en charge des fonctionnalités techniques visant à améliorer votre expérience utilisateur. Nous utilisons également des procédés analytiques. Pour en savoir plus, veuillez cliquer .


Nos politiques

Commentaires :

1000156 Créer des groupes d'entraide entre les personnes retraitées et les familles monoparentales Créer des groupes d'entraide entre les personnes retraitées et les familles monoparentales afin de les aider dans leurs tâches quotidiennes. Garderie, aide aux devoirs, agriculture, ménage, épicerie, etc. Mettre en place un crédit d'aide à domicile qui permettra aux ainés (retraités) de bénéficier d'une rémunération sous forme de crédits d'impôts, de bons d'achat pour l'épicerie, des rabais essence, assurance.... bref, pour les aider dans la réduction de leurs dépenses annuelles. Un système de prise de données via le numéro d’assurance sociale et une confirmation d'un organisme communautaire. Remplir votre commentaire
Parti démocratie directe, équipe Jean-Charles Cléroux
L'organisme L'Accorderie, qui est présent dans plusieurs régions du Québec, est une bonne solution pour les échanges de service entre personnes pour que l'entraide devienne une priorité. L' entraide peut prendre de multiple forme et toutes les classes de la société peuvent en profiter. L'organisme participe aussi à sortir les gens de l'isolement et à faire participer des gens qui se sentent inutiles dans la société, mais qui ont de multiples talents. L'organisme à de la difficulté à recevoir des subventions, car ce n'est pas payant pour les gouvernements qu'on existe, car il n'y a pas de revenu à tirer de nous. Les organismes communautaires sont délaissés par les gouvernements alors qu'on devrait être reconnu comme bienfaisant pour la communauté. Certains organismes sont subventionnés, mais l'argent va souvent dans les poches des administrateurs au lieu de servir à faire fonctionner le service à la population. La solution serait de subventionner plus, mais en tenant sous surveillance les opérations pour qu'il n'y ait pas d'abus dans la rémunération et les privilèges que s'octroient certains cadres de ces organismes.
Parti démocratie directe, équipe Jean-Charles Cléroux

Démocratie Directe!

Pas de promesses, que des obligations!

Qu’est-ce que la démocratie directe?
Tirée de l’étymologie grec : demokratia. Le mot démocratie a été emprunté directement au grec demokratia, « gouvernement populaire », sans passer par le latin. Le mot grec est formé de deux éléments : dêmos et kratos. Le mot grec dêmos a plusieurs sens. Il désigne à l’origine un territoire habité par une communauté, et par extension, le peuple vivant sur ce territoire. En particulier, il désigne le peuple par opposition au chef ou au roi, ou bien l’ensemble des citoyens (à l’exclusion des non-citoyens). Kratos vient du verbe kratein, dont le premier sens est « être fort, être puissant », et le deuxième, « être le maître », d’où « dominer, régner, commander ». Le mot kratos a hérité de ces sens et signifie d’abord « force (du corps), vigueur », et ensuite « domination, puissance ». Cette idée de domination peut renvoyer à celle exercée par les dieux ou biens au pouvoir royal, à l’autorité souveraine.  La démocratie est un régime politique où le peuple (c’est-à-dire les citoyens) joue un rôle dans l’exercice du pouvoir, d’une façon ou d’une autre.  https://dictionnaire.orthodidacte.com/article/etymologie-democratie

 

Pourquoi voter pour Démocratie Directe ? 
Parce que via la démocratie directe, nous permettons aux citoyens d’exercer directement leur pourvoir, de se prononcer par voie, « voix » de référendum, d’initiative populaire et/ou révocatoire, de consultation auprès de la population sur les décisions du gouvernement en place. Etre en  «demokratia» permet de modifier, de renverser des lois existantes ou d’en proposer de nouvelles. Les instruments de l’initiative populaire et du référendum sont les pièces maitresses de la démocratie directe. Le peuple est souverain et représente la plus haute instance politique du pays. C’est une façon de fonctionner qui accorde une importance égale à la liberté de décision autant du côté des élus que du côté du peuple, les deux étant au même niveau de décision. La différence entre le citoyen et l’élu est que l’élu est le représentant du citoyen et en tant que tel il représente les citoyens de sa communauté auprès des instances gouvernementales. La démocratie directe est, par l’implantation d’un système de votation, le moyen par lequel nous reprenons en main notre pouvoir sur l’avenir collectif. Les référendums et les initiatives citoyennes sont la parole du peuple et l’un des moyens efficaces de garder nos élus sur le droit chemin. Il est temps d’arrêter de voter pour des élus et de voter pour des idées car un premier ministre et 124 députés ne peuvent parler au nom de 8 millions d’habitants et ceci via un seul vote au sein de la population à tous les 4 ans.  Votons pour nos idées et nos choix de vie ! La démocratie représentative est faussement confondue avec la démocratie directe. Cette dernière est la seule vraie démocratie valable car le peuple est au cœur des décisions et ainsi aucune division de vote n’est possible. Donc le peuple au cœur des décisions, c’est reprendre notre pouvoir de parole et de décision; c’est la clé de l’avenir pour nos enfants et pour nos collectivités! Bienvenue chez vous, prenons en soins !

 

Renseignements sur le comité citoyens S'inscrire dans un comité citoyens
S’IMPLIQUER En faisant un don

Il vous est possible de nous aider en faisant une contribution. Votre contribution nous aidera à vous aider. Aidez-nous maintenant à atteindre notre humble objectif de 100 000$ en faisant un don facile à Démocratie Directe par carte de crédit. Il est temps pour David de battre Goliath! Nous vous remercions de tout cœur de miser sur nous!

Lors de élection 2022 un maximum de 200$ par électeur.

Faire un don
Parti démocratie directe, équipe Jean-Charles Cléroux